Série Na Mata

Février 2016 - Paris / Sao Paulo - Sao Paulo / Rio

 

Ce n’est pas un déclic, c’est une rencontre.

La Mata Atlantica c’est la beauté qui cogne aux yeux. Pure et morcelée.

Le massacre du couloir vert, plus grand réservoir de biodiversité au monde, non plus comme un lieu commun, un banal récit ou une étude statistique, mais comme une réalité qui provoque des images glaçantes.

Impossible alors d’échapper à l’idée que la vie est menacée.

 

C’est de cette menace, de cette précarité, dont il est question dans NA MATA.

Il est question d’une attention précise, proche de la fascination, pour des formes végétales qui deviennent des sujets flottants dans un paysage décomposé / recomposé. 

La Mata Atlantica résonne à travers la fragilité des calques, la finesse du trait, l’effacement, mais aussi le foisonnement, la multiplication des textures.

Bromelias cloud forest Mombacho - Nicaragua II
Cloud forest Mombacho Nicaragua III
Bromelias Cloud forest Mombacho - Nicaragua I
Bromelias Cloud Forest Mombacho Nicaragua IV
Kapok tree Costa Rica
Saco do Mamangua
Heliconia Ilhabela I
Heliconia  Ilhabela II
Heliconia Ilhabela III
Heliconia - Saco do Mamangua
Platycerium
Acalypha Ilha Grande
Hibiscus  Ilha Grande
Bromeliaceae - Saco do Mamangua
Bromelias - Saco do Mamangua
Ilha Grande 1
Ilha Grande 2
Allamanda cathartica - Ilhabela
Bromelias - Rio
Rio de Janeiro
Ilha Grande
Bromelia
Kapokier